// Trans­mis­si­on virtuelle

De l’idée au déve­lo­p­pe­ment du véhi­cu­le complet

Une comple­xi­té crois­san­te et des délais de déve­lo­p­pe­ment de plus en plus courts : tels sont les deux défis les plus import­ants du déve­lo­p­pe­ment des futurs moteurs. Chez APL, nous rele­vons ces défis grâce à l’uti­li­sa­ti­on ciblée d’ou­tils de simu­la­ti­on infor­ma­tique, de modè­les et du maté­ri­el appro­prié. Nous combi­nons l’en­vi­ron­ne­ment virtu­el et l’en­vi­ron­ne­ment réel de test de maniè­re à trou­ver des solu­ti­ons et en gardant à l’esprit le moind­re détail. Le grand avan­ta­ge pour nos clients : Nous n’utili­sons pas seule­ment des progi­ciels typi­ques de l’in­dus­trie, mais nous déve­lo­p­pons égale­ment nos prop­res outils. Ainsi, nous créons des opti­ons tota­le­ment nouvel­les pour le déve­lo­p­pe­ment de modè­les et de solu­ti­ons spéciales.

-
-
Simu­la­ti­ons et modè­les pour la réduc­tion des coûts

Les simu­la­ti­ons et les modè­les sont utili­sés par APL à chaque étape du proces­sus de déve­lo­p­pe­ment et du cycle de vie des produits. Cela permet non seule­ment de rédu­i­re les coûts de déve­lo­p­pe­ment, mais aussi d’ou­vrir de nouvel­les possi­bi­li­tés pour souten­ir des tâches parti­el­les indi­vi­du­el­les ou accom­pa­gner le proces­sus de déve­lo­p­pe­ment complet. Au cours de ce proces­sus, des modè­les physi­ques, des modè­les hybri­des ainsi que des modè­les empi­ri­ques sont appliqués.

Vous souhai­tez en savoir plus sur nos compé­ten­ces en matiè­re de déve­lo­p­pe­ment de trans­mis­si­ons virtu­el­les ? Cliquez ici pour voir un extrait de notre portfolio.

Domai­nes de la tech­ni­que de trans­mis­si­on virtuelle 
CAD

Des modè­les 3D comple­xes sont créés à l’ai­de des derniers outils de concep­ti­on CAO. Du déve­lo­p­pe­ment de nouveaux concepts à partir d’une feuil­le blan­che aux services de modi­fi­ca­ti­on et de person­nali­sa­ti­on en passant par la rétro-ingé­nie­rie de maté­ri­el exis­tant, nous donnons forme à vos et à nos idées.

Méca­ni­que struc­tu­rel­le des compo­sants et assemblages

APL couvre tous les domai­nes courants de la méca­ni­que des struc­tures tels que l’ana­ly­se de la résis­tance et de la rigi­di­té des compo­sants indi­vi­du­els ainsi que des assem­bla­ges d’en­traî­ne­ments de quel­que sorte que ce soit. Des opti­mi­sa­ti­ons intel­li­gen­tes de la topo­gra­phie pour la réduc­tion du poids ainsi que des simu­la­ti­ons du compor­te­ment NVH complè­tent notre palet­te de compétances.

Ther­moméca­ni­que des composants

Les calculs ther­moméca­ni­ques four­nis­sent des infor­ma­ti­ons précieu­ses sur le compor­te­ment de dila­ta­ti­on et de distor­si­on des compo­sants d’en­traî­ne­ment pendant le fonc­tion­ne­ment. L’ac­cent est mis en parti­cu­lier sur les compo­sants soumis à de fortes contrain­tes ther­mi­ques, tels que les carters et les systè­mes d’éch­ap­pe­ment, mais aussi, de plus en plus, sur les systè­mes de refro­idis­se­ment (par exemp­le dans les batte­ries de trac­tion des véhi­cu­les électriques).

Simu­la­ti­on dynamique

Les simu­la­ti­ons multi-corps sont utili­sées pour étudier les forces, les accé­lé­ra­ti­ons et les vibra­ti­ons dans des systè­mes dyna­mi­ques comple­xes (comme la comman­de des soupa­pes des moteurs à combus­ti­on). Les outils sont utili­sés de maniè­re auto­no­me et pour géné­rer les condi­ti­ons limi­tes d’au­tres disci­pli­nes de simu­la­ti­on — par exemp­le, pour les char­ges dans le calcul du frot­te­ment dans les paliers à glissement.

Tribo­lo­gie — frot­te­ment et usure

Un objec­tif de déve­lo­p­pe­ment important pour tous les types de trans­mis­si­ons est la mini­mi­sa­ti­on des frot­te­ments et l’aug­men­ta­ti­on de l’ef­fi­caci­té et de la durée de vie qui en découle. En combi­nant un logi­ciel inter­ne avec un logi­ciel commer­cial puis­sant, APL offre des solu­ti­ons allant jusqu’à la prédic­tion de la durée de vie utile. De cette façon, les compo­sants mobi­les et les roule­ments peuvent être conçus de maniè­re opti­ma­le en termes de maté­ri­au, de lubri­fi­ant et de surface.

Méca­ni­que des fluides

Les calculs en CFD inter­vi­en­nent où il y a présence d’écoulement de flui­des. Des ques­ti­ons telles que l’échan­ge de gaz, la combus­ti­on et le post-trai­te­ment des gaz d’éch­ap­pe­ment sont abor­dées, tout comme la gesti­on ther­mi­que des batte­ries de trac­tion et les zones criti­ques pour la cavi­ta­ti­on sur les compo­sants en mouve­ment. Selon l’ap­p­li­ca­ti­on, des modè­les en 2D ou 3D ainsi que des appro­ches de simu­la­ti­on mono­pha­sées ou multi­pha­sées sont utilisés.

Élec­tro­ma­gné­tique et électronique

Dans le domai­ne de la propul­si­on élec­tro­ni­que, les simu­la­ti­ons au niveau des compo­sants et des systè­mes donnent égale­ment un meilleur aper­çu du moteur élec­tri­que, de l’élec­tro­ni­que de puis­sance, de la batte­rie ou de l’on­du­leur. Les tâches de déve­lo­p­pe­ment compren­nent la concep­ti­on des compo­sants et l’op­ti­mi­sa­ti­on des fonctions.

Multi­phy­si­que

Si un phénomè­ne ne peut être repré­sen­té par une seule disci­pli­ne physi­que, divers outils de simu­la­ti­on de différents sous-domai­nes sont couplés. Les simu­la­ti­ons de trans­fert de chal­eur conju­guée (CHT) en sont un exemp­le, dans lesquel­les l’échauf­fement et la dila­ta­ti­on des compo­sants peuvent être calcu­lés en fonc­tion des flux de réfri­gé­rant environnants.

Simu­la­ti­on de système

Afin de pouvoir repré­sen­ter les diffé­ren­tes subdi­vi­si­ons sur une base systé­mi­que, APL utili­se des appro­ches 0D et 1D. Il s’agit par exemp­le de systè­mes de refro­idis­se­ment, de batte­ries et d’in­jec­tion au niveau des sous-systè­mes ou de modè­les complets de véhi­cu­les à moteur à combus­ti­on, hybri­des et électriques.

Simu­la­ti­ons en temps réel

Chez APL, des modè­les de simu­la­ti­on couplés à des métho­des de mesu­re en ligne à haute fréquence sont utili­sés dans un envi­ron­ne­ment d’es­sai XiL (power­train-in-the-loop) repro­duc­ti­ble et en temps réel pour analy­ser le compor­te­ment fonc­tion­nel des compo­sants du grou­pe moto­pro­pul­seur et les émis­si­ons qui en résultent.

Varia­ti­on et opti­mi­sa­ti­on systématiques

Les simu­la­ti­ons permet­tent au déve­lo­p­peur de prend­re des décisi­ons de concep­ti­on au cours de la premiè­re phase avant le déploie­ment du proto­ty­pe. C’est pour­quoi il est essen­ti­el de procé­der intel­li­gemment à la varia­ti­on et à l’op­ti­mi­sa­ti­on des paramè­tres, afin de garder le nombre de vari­an­tes et la quan­ti­té de données géra­bles. Ici, APL s’ap­pu­ie, entre autres, sur les outils du plan d’ex­pé­ri­ence statis­tique (DoE) et de l’op­ti­mi­sa­ti­on multi-objectifs.

// Filia­les

Haupt­stand­ort Land­au
APL Auto­mo­bil-Prüf­tech­nik
Land­au GmbH
Am Hölzel 11
76829 Land­au
Allema­gne

 

// Wolfs­burg
APL Auto­mo­bil-Prüf­tech­nik
Land­au GmbH
Gustav-Hertz-Stra­ße 10
38448 Wolfs­burg
Allema­gne

 

// Bietig­heim-Bissin­gen
APL Auto­mo­bil-Prüf­tech­nik
Land­au GmbH
Robert-Bosch-Stra­ße 12
74321 Bietig­heim-Bissin­gen
Allema­gne

// APL Group

APL Auto­mo­bil-Prüf­tech­nik Land­au GmbH

AIP GmbH & Co. KG

APS-tech­no­lo­gy GmbH

IAVF Antriebs­tech­nik GmbH

IAVF-Volke Prüf­zen­trum für Verbren­nungs­mo­to­ren GmbH

MOT GmbH