// Moteurs à combustion

Accroît­re l’ef­fi­caci­té — rédu­i­re les émissions

Afin de pouvoir atteind­re les objec­tifs primor­diaux de la protec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment et du climat, il est néces­saire de déve­lo­p­per en perma­nence les moteurs. Des conflits entre les objec­tifs appa­rais­sent en raison des différents aspects à opti­mi­ser, tels que l’ef­fi­caci­té, les émis­si­ons et les coûts des produits. Les cycles de déve­lo­p­pe­ment toujours plus courts, la comple­xi­té accrue des produits et le nombre plus important de déri­vés exigent une appro­che systé­ma­tique et effi­cace dès le début du déve­lo­p­pe­ment des moteurs. APL est heure­ux de rele­ver ce défi et souti­ent ses clients tout au long du proces­sus de développement.

Déve­lo­p­pe­ment méca­ni­que, test et vali­da­ti­on des composants

Nos colla­bo­ra­teurs de la bran­che inge­nieu­rie d’en­traî­ne­ment se char­gent de toutes les ques­ti­ons de nos clients. Grâce aux métho­des de travail préci­ses et diffé­ren­ciées de nos équi­pes, les anoma­lies dans le proces­sus de déve­lo­p­pe­ment sont détec­tées à un stade précoce et les dommages sont évités.

Les procé­du­res les plus variées sont utili­sées à cette fin :

  • Analy­se en temps réel de l’usure/des émis­si­ons, afin de pouvoir résoud­re et répar­tir les méca­nis­mes de dommages dans le temps.
  • mise au point du système de lubrification
  • Analy­se des pertes par frottement
  • L’ana­ly­se des compo­sants et des dommages, pour laquel­le nous dispo­sons, entre autres, de scan­ners laser 3D modernes.
Tribo­lo­gie

La réduc­tion du frot­te­ment dans les trans­mis­si­ons à un mini­mum augmen­te non seule­ment l’ef­fi­caci­té mais aussi la durée de vie des compo­sants. Afin de pouvoir conce­voir de maniè­re opti­ma­le les conta­cts glis­sants, une appro­che combi­née de mesu­re de surface, de calcul 3D-EHD et de simu­la­ti­on de micro-usure est appli­quée. Les résul­tats sont vali­dés sur des bancs d’es­sai de compo­sants et en fonc­tion­ne­ment réalis­te avec la tech­no­lo­gie radionucléide.

Sélec­tion et test des agents moteur

Le choix des agents de fonc­tion­ne­ment est un facteur décisif pour l’op­ti­mi­sa­ti­on conti­nue des valeurs cibles telles que les perfor­man­ces du moteur, le rende­ment, les émis­si­ons et les coûts du produit.APL offre un savoir-faire complet dans le domai­ne des essais, de l’éva­lua­ti­on et du déve­lo­p­pe­ment des flui­des opéra­ti­on­nels. Il s’agit par exemp­le de l’éva­lua­ti­on de la compo­si­ti­on des carbu­rants (mélan­ge, carbu­rants “Worst­ca­se” et carbu­rants régé­né­ra­teurs) en ce qui concer­ne les émis­si­ons ou de la mise au point de métho­des d’éva­lua­ti­on des addi­tifs et des lubri­fi­ants et de leur tendance au préal­lu­mage (Low Speed Pre-Ignition).

APL bietet umfas­sen­des Know-how beim Erpro­ben, Bewer­ten und Entwi­ckeln von Betriebs­mit­teln. Beispie­le hier­für sind das Bewer­ten der Kraft­stoff­zu­sam­men­set­zung (Blen­ding, Worstcase-& rege­ne­ra­ti­ve Kraft­stof­fe) hinsicht­lich Emis­sio­nen oder die Entwick­lung von Metho­den zur Bewer­tung von Addi­ti­ven und Schmier­stof­fen und deren Vorent­flam­mungs­nei­gung (engl.: „Low Speed Pre-Ignition).

Circuit d’hui­le

La combi­nai­son du perfec­tion­ne­ment constant de la méca­ni­que des moteurs et des huiles moteur de plus en plus flui­des — pour rédu­i­re les pertes de frot­te­ment — augmen­te les contrain­tes sur le circuit d’hui­le des moteurs à combus­ti­on moder­nes. Pour l’étu­de et la vali­da­ti­on des systè­mes de lubri­fi­ca­ti­on, nous effec­tuons des mesu­res de la teneur en gaz ainsi que des tests sur banc d’es­sai pivo­tant. Ici, l’in­flu­ence des manœu­vres de condu­i­te dyna­mi­que est trans­fé­rée du véhi­cu­le au banc afin de pouvoir tester les influ­en­ces de l’ac­cé­lé­ra­ti­on laté­ra­le ou longi­tu­di­na­le sur tous les compo­sants du circuit d’huile.

Un large éven­tail de tech­no­lo­gies de mesure

En utili­sant diver­ses tech­ni­ques de mesu­re spécia­les, nous attei­gnons notre objec­tif beau­coup plus rapi­de­ment. Dans une optique de solu­ti­on, nous utili­sons des métho­des de mesu­re en ligne, des diagnostics de combus­ti­on, des systè­mes d’ana­ly­se des gaz d’éch­ap­pe­ment ainsi que des systè­mes d’ana­ly­se des vibra­ti­ons et de détec­tion précoce des dommages, ce qui permet de souten­ir le proces­sus de déve­lo­p­pe­ment de maniè­re effi­cace et effi­ci­en­te. Nos spec­tromè­tres de masse, qui permet­tent de mesu­rer en ligne les émis­si­ons d’hui­le, en sont un exemple.

Proces­sus de combus­ti­on, ther­mo­dy­na­mi­que, appli­ca­ti­on de base

Les proces­sus de combus­ti­on des moteurs à essence et diesel moder­nes, combi­nés à un post-trai­te­ment sophis­ti­qué des gaz d’éch­ap­pe­ment, sont de plus en plus comple­xes. APL utili­se des modè­les de simu­la­ti­on, des bancs d’es­sai de poin­te et des tech­ni­ques de mesu­re ( image­rie ) pour amélio­rer encore la quali­té et la fiabi­li­té des proces­sus de combustion.

Post-trai­te­ment des gaz d’éch­ap­pe­ment : compo­sants, fonc­tion, condi­ti­on­ne­ment, vieil­lis­se­ment, protection

Lors du déve­lo­p­pe­ment du post-trai­te­ment des gaz d’éch­ap­pe­ment, il faut toujours tenir comp­te de la combi­nai­son du moteur, des compo­sants et des fonc­tions du post-trai­te­ment des gaz d’éch­ap­pe­ment. APL offre un ensem­ble complet de services à cet effet — en commen­çant par les recher­ches de base (par exemp­le, la forma­ti­on de dépôts), en passant par le déve­lo­p­pe­ment de compo­sants et de fonc­tions jusqu’à la vali­da­ti­on sur banc d’es­sai moteur ou sur véhicule.

 

Sur nos bancs d’es­sai gaz chauds, par exemp­le, nous exami­nons les conver­tis­seurs cata­ly­ti­ques dans des condi­ti­ons repro­duc­ti­bles. Sur nos bancs d’es­sai pour les systè­mes SCR, nous analy­sons la forma­ti­on de la pulvé­ri­sa­ti­on et pouvons opti­mi­ser les sections de mélange.

Lors de la réali­sa­ti­on de projets de déve­lo­p­pe­ment, il est toujours néces­saire de dispo­ser de compo­sants de post-trai­te­ment des gaz d’éch­ap­pe­ment usagés. Tant dans le cadre des projets de nos clients qu’en tant que service indé­pen­dant, APL propo­se le vieil­lis­se­ment des systè­mes de gaz d’éch­ap­pe­ment dans le four hydro­ther­mal et le vieil­lis­se­ment ciblé sur le banc d’es­sai moteur. Les paramè­tres de vieil­lis­se­ment sont libre­ment sélec­tion­n­ab­les et grâce au vieil­lis­se­ment sur plusieurs lignes paral­lè­les ou sur des bancs d’es­sai, de gran­des quan­ti­tés sont égale­ment possi­bles en peu de temps.

Cali­bra­ti­on de base

Dès que le proces­sus de combus­ti­on et les concepts de compo­sants ont été fina­li­sés, l’ap­p­li­ca­ti­on de base commence, c’est-à-dire la cali­bra­ti­on de base du moteur. Elle est basée sur un modè­le et, si néces­saire, comprend le déve­lo­p­pe­ment de nouvel­les fonc­tions logi­ci­el­les de l’ECU. Les données (par exemp­le, le cala­ge de l’al­lu­mage, la trajec­toire de l’air et du carbu­rant, la struc­tu­re du coup­le), qui sont géné­ra­le­ment déter­mi­nées par des mesu­res et des simu­la­ti­ons stati­onn­aires, consti­tu­ent la base de l’ap­p­li­ca­ti­on ulté­ri­eu­re dans le système d’en­traî­ne­ment ou dans le véhicule.

Grou­pe moto­pro­pul­seur : appli­ca­ti­on, essais, sécurisation

Les bancs d’es­sai grou­pes moto­pro­pul­seurs de poin­te d’APL permet­tent l’ap­p­li­ca­ti­on des véhi­cu­les ( conduc­ti­bi­li­té, émis­si­ons, etc.) avant même que les proto­ty­pes ne soient dispo­nibles. Le condi­ti­on­ne­ment plus rapi­de du grou­pe moto­pro­pul­seur permet d’ef­fec­tu­er un nombre de cycles d’es­sai nette­ment plus élevé dans le même laps temps que sur véhicule

Appli­ca­ti­on, essais et vali­da­ti­on dans le véhi­cu­le, contrô­le des émis­si­ons, OBD

Les théma­ti­ques véhi­cu­les d’APL sont très variées. Véri­fi­ca­ti­on de la cali­bra­ti­on de base, opti­mi­sa­ti­on de la condu­i­te du véhi­cu­le — sur le banc à rouleaux et/ou sur la route -, certi­fi­ca­ti­on et contrô­le de série (CoP). — Pour en savoir plus, cliquez ici !

“Notre objec­tif : rédu­i­re les émis­si­ons et la consom­ma­ti­on d’éner­gie ! C’est ce à quoi mon équi­pe et moi travail­lons tous les jours.”

 


Dr. Kay S., Respons­able déve­lo­p­pe­ment systè­mes à Wolfsburg

Sujets conne­xes :

Essais des moteurs à combustion

Labo­ra­toire de chimie et de physique

// Filia­les

Site princi­pa­le de Land­au
APL Auto­mo­bil-Prüf­tech­nik
Land­au GmbH
Am Hölzel 11
76829 Land­au
Allema­gne

 

// Wolfs­burg
APL Auto­mo­bil-Prüf­tech­nik
Land­au GmbH
Gustav-Hertz-Stra­ße 10
38448 Wolfs­burg
Allema­gne

 

// Bietig­heim-Bissin­gen
APL Auto­mo­bil-Prüf­tech­nik
Land­au GmbH
Robert-Bosch-Stra­ße 12
74321 Bietig­heim-Bissin­gen
Allema­gne

// APL Group

APL Auto­mo­bil-Prüf­tech­nik Land­au GmbH

AIP GmbH & Co. KG

APS-tech­no­lo­gy GmbH

IAVF Antriebs­tech­nik GmbH

IAVF-Volke Prüf­zen­trum für Verbren­nungs­mo­to­ren GmbH

MOT GmbH